Votre panier est vide.

Les clés pour une détox réussie !

Accueil / Dossier bien être / Les clés pour une détox réussie !
Young woman preparing a green smoothie at home

Repas qui durent des heures, champagne, petits fours, bûche, chocolats… Notre système digestif a été très sollicité durant cette période de fêtes ! Et si on lui accordait une trêve bien méritée pour lui permettre de se régénérer ? C’est tout l’intérêt d’une « détox », la solution idéale pour commencer cette nouvelle année dans les meilleures conditions !

Concrètement, c’est quoi la détox ?

Une détox signifie de se débarrasser des toxines ou éléments nuisibles à la santé qui se sont accumulés au fil d’une alimentation inadéquate. Nous pouvons ressentir le besoin d’en faire une généralement après les fêtes, les repas copieux et excès alimentaires, ou encore lors des changements de saisons.

Le principe de la désintoxication est simple : notre organisme possède les organes nécessaires pour accomplir ce travail. Ce sont les émonctoires, c’est-à-dire le foie, les reins, les intestins, les poumons et la peau. Les excès alimentaires encombrent le foie et les reins. Ces deux organes, qui sont les portes principales de sortie des déchets, deviennent alors moins efficaces, pour l’évacuation des toxines produites dans l’organisme.

Par conséquent, la détox vise à apporter un soutien et à renforcer ponctuellement le drainage des émonctoires. La consommation de certains éléments nutritifs, de certaines plantes et vitamines, contribuera à une élimination plus rapide de ces déchets.

Pourquoi en faire régulièrement ?

La détox n’est pas simplement à faire en début d’année ! Et oui, de la même manière que nous devons régulièrement nettoyer les canalisations de notre maison, il nous faudrait également nettoyer et purifier en profondeur nos différents émonctoires. Quand nous ne le faisons pas régulièrement, les toxines ingérées s’accumulent naturellement dans les tissus et notre corps va progressivement commencer à moins bien fonctionner.

Quelques symptômes peuvent apparaître comme : la fatigue, des problèmes de peau, du surpoids, des règles plus douloureuses, un système immunitaire fatigué, des troubles du sommeil, des ballonnements ou encore une digestion difficile.

Au fil des années, le corps risque de se détériorer.

Quand commencer une détox ?

  • Il est recommandé d’effectuer une détox à chaque changement de saison : le printemps et l’automne sont à privilégier. À l’automne, elle permet alors de mieux se préparer à l’hiver, alors qu’au printemps, elle aura pour but d’aider à éliminer les toxines stockées par un régime alimentaire plus riche en hiver.
  • Après les fêtes de fin d’année : l’excès d’aliments sucrés et riches en graisse, l’abus d’alcool, les repas répétés vont nécessairement augmenter l’accumulation de déchets et la production de toxines.
  • Il est également conseillé de procéder à un grand nettoyage de l’organisme après un traitement médicamenteux, surtout si celui-ci a été suivi sur une longue période.
  • Mais n’oubliez pas que les cures détox peuvent se faire à n’importe quel moment. Il faut plutôt écouter son corps et savoir quand on ressent le besoin d’en faire une. Pour être efficace, elle doit durer entre 3 et 6 semaines, selon les actions menées.

Comment réaliser une détox ?

La détox va s’appuyer sur 4 grands axes : l’hydratation, l’alimentation, l’exercice physique et les plantes et vitamines.

  • Buvez abondamment

Au quotidien, mais surtout en cure détox, pensez à vous hydrater abondamment. Un corps mal hydraté est un corps qui souffre. Les déchets sont, en partie, éliminés par les urines et la transpiration. Si possible, misez sur une forme d’eau purifiée, filtrée ou de sources faiblement minéralisées et des tisanes. N’oubliez pas que si votre corps manque d’eau, les déchets ne peuvent être éliminés correctement. De plus une bonne hydratation contribue à une bonne digestion. Alors, buvez et sans modération !

  • Mangez correctement

La base est de consommer beaucoup de légumes cuits ou crus. Riches en fibres, vitamines, minéraux et antioxydants. Ce sont de véritables alliés et ils sont indispensables au bon fonctionnement de notre corps.

– Consommez à chaque repas des légumes à hauteur d’environ 4 portions par jour : Le brocoli est un excellent crucifère détoxifiant. D’ailleurs, toute la famille des crucifères (choux, brocolis, navets, radis, cresson) favorise la synthèse de la bile et son évacuation.

– Misez sur des fruits bien mûrs et si possible bio : les pommes, oranges, citrons, pamplemousses, mangues, papayes, ananas sont à privilégier.

– Composez vos repas de céréales complètes, particulièrement le riz complet, l’avoine (sous forme de gruau au petit déjeuner), le sarrasin, le quinoa.

– Diminuez votre consommation de matières grasses animales et privilégiez plutôt les matières grasses végétales (huiles).

– Limitez l’apport de protéines d’origine animale (viande rouge en particulier, œufs, poissons modérément, produits laitiers). Privilégiez les protéines végétales.

– Évitez le grignotage mais aussi la friture, la charcuterie, les fromages, les biscuits, les boissons sucrées.

– Variez et mangez coloré, et oui afin de varier les textures et les plaisirs, pensez aussi aux smoothies ou au jus de légumes. Les soupes, les bouillons ou encore les potages conviennent aussi parfaitement.

– Misez sur les épices, elles favorisent votre digestion (curcuma, poivre noir, curry, paprika, cumin). D’ailleurs le curcuma contribue à la synthèse de l’évacuation de la bile et est également reconnu pour ses vertus antioxydantes et anti-inflammatoires.

  • Bougez

Bouger favorise l’élimination des toxines par la transpiration notamment. En plus de vous débarrasser des déchets produits par l’organisme, faire du sport permet de libérer des endorphines et ainsi de contrôler votre stress. Comme le sport, le sauna et le hammam favorisent aussi la transpiration donc l’élimination. N’oubliez pas que les poumons et la peau font parties des organes éliminateurs, les émonctoires. L’exercice physique est une excellente option, mais une simple marche rapide de 30 minutes fera très bien l’affaire.

  • Misez sur les plantes

Pour favoriser l’élimination des toxines, protéger l’organisme et appuyer le travail des émonctoires, vous pouvez compter sur les plantes. Ces suppléments sont indispensables à une bonne désintoxication de l’organisme.

– L’artichaut : L’artichaut est l’une des plantes phares de la détox à ne pas négliger. C’est une plante dépurative, très efficace en cas d’encombrements des émonctoires. Associé au radis noir, l’artichaut favorise une bonne digestion et un bon transit intestinal de par sa richesse en fibres et en antioxydants.

– Le radis noir : ce légume peut être consommé cuit ou cru. Il s’agit d’un véritable stimulant hépatique. Le radis noir est un légume riche en soufre et en antioxydant. Il permet donc de stimuler la production de bile. Il est également diurétique comme beaucoup de plantes détoxifiantes.

– Le romarin : c’est la plante star de la détox. Revitalisant, tonifiant, drainant, riche en antioxydant, le romarin permet de tonifier les cellules hépatiques et de « booster » l’élimination des toxines. Il permet également de lutter contre le vieillissement cellulaire de par sa richesse en antioxydants.

 

En plus de ces conseils, certains compléments alimentaires aident aussi à stimuler le drainage du foie, des intestins et des reins. Les suppléments à base de plantes comme l’artichaut, le chardon-marie et le curcuma sont parfaits car ils favorisent le drainage hépatique et participent à son bon fonctionnement. Toutefois, nous vous conseillons de vous tourner vers par un professionnel de santé pour vous accompagner et que votre détox soit réussie !

Défiler vers le haut