Aller au contenu

Votre panier est vide.

Inflammation : origine, symptômes et solutions

Accueil / Dossier bien être / Inflammation : origine, symptômes et solutions
Capture d’écran 2021-11-22 à 17.40.52

Quel est le point commun entre une personne avec des problèmes de peau, une personne souffrant d’obésité, une personne avec des inconforts articulaires et une personne victime d’une brûlure ?

Toutes ces personnes présentent une inflammation : réaction issue du système immunitaire. Découvrez leur origine, les symptômes, les différents types et les solutions existantes à travers ce dossier.

 

Qu’est-ce que l’inflammation ?

 

Il s’agit d’un mécanisme physiologique de défense qui s’enclenche grâce au système immunitaire lorsqu’une agression a lieu. Cette agression peut être externe dans le cas d’une coupure par exemple ou interne.

 

Comment se déroule une inflammation ?

 

Pour illustrer son déroulement, prenons l’exemple d’une personne qui se coupe avec un couteau.

 

La première étape est l’agression, extérieure dans ce cas précis. Ce n’est pas la coupure en soit mais tous les micro-organismes qui pénètrent dans le corps par la coupure.

 

Ensuite, vient la détection de l’agression. Ce sont les cellules immunitaires, plus précisément les neutrophiles et les monocytes, qui circulent constamment dans notre sang qui vont être les premières à défendre l’organisme. En arrivant sur la zone blessée, leurs récepteurs vont reconnaître et neutraliser les corps étrangers.

 

C’est maintenant que la réaction inflammatoire débute. Lorsque les cellules immunitaires vont entrer en contactavec les premiers micro-organismes étrangers, celles-ci vont libérer des signaux d’alerte chimiques. Ainsi, de nombreuses autres cellules immunitaires vont transiter via la circulation sanguine jusqu’à la zone pour soutenir l’action de défense. Ce processus aboutit à ce qu’on appelle les 4 points cardinaux de l’inflammation : chaleur, douleur, gonflement et rougeur.

 

Une réaction parfois non bénéfique

 

Vous l’aurez compris, l’inflammation est une réaction normale de l’organisme nous permettant de nous défendre en cas d’agressions. Cependant, certaines d’entres elles sont anormales et perdurent dans le temps : on les appelle les inflammations chroniques.

 

En effet, la réaction peut parfois se produire à cause d’une « fausse alerte ». Il arrive chez certaines personnes que l’organisme envoie des signaux d’alerte sans raison apparente. Ces phénomènes sont encore très mystérieux dans le monde scientifique.

 

Quelques exemples d’inflammation :

 

  • Les inconforts articulaires

 

Les inconforts articulaires regroupent de nombreux désagréments caractérisés par l’inflammation aiguë ou chronique de certaines parties du corps, dont les articulations.

 

  • Les inflammations dans la sphère ORL

 

Le nez, la gorge ou encore les oreilles sont des portes d’entrée directes de l’organisme pour l’environnement extérieur. Les inflammations dans ces zones sont donc très courantes. En effet, la muqueuse agressée par un virus ou une bactérie réagit. Ce conflit provoque les 4 points cardinaux de l’inflammation.

 

  • Les affections atopiques

 

Les inflammations de la peau sont également très nombreuses et peuvent être favorisées par certains facteurs comme la peau sèche ou le contact avec certaines substances. Elles peuvent se traduire par une éruption cutanée, des rougeurs, des démangeaisons ou des desquamations.

 

Des solutions naturelles pour lutter contre les inflammations

 

À la différence des inflammations aiguës, les inflammations chroniques sont très difficiles à combattre et à accepter au quotidien. Les personnes touchées par ces réactions sont souvent obligées de recourir à de nombreux médicaments et de nombreuses crèmes. Il existe pourtant en parallèle des solutions naturelles, complémentaires et moins agressives pour l’organisme.

 

#1 Le curcuma

 

Le curcuma est produit à partir d’une racine séchée et broyée. Majoritairement cultivée et produite en Asie, cette épice est reconnue aujourd’hui comme un puissant anti-inflammatoire naturel. En effet, le curcuma est ce que l’on appelle un « anti-inflammatoire systémique » : il agit sur tout l’organisme. Ce pouvoir est dû à sa composition en curcumine.

 

#2 Les Oméga-3

 

Présents dans les poissons gras, l’avocat ou encore les noix, les Oméga-3 se révèlent être de véritables alliés anti-inflammatoires. On retrouve 3 types d’Oméga-3 : les DHA et EPA, issus de source animale (poisson, etc.) et ALA issu de source végétale et converti en DHA et EPA dans l’organisme. Les EPA et DHA peuvent être transformés en prostaglandines, leucotriènes ou encore eicosanoïdes. Ces composés ont des propriétés anti-inflammatoires qui peuvent contrôler les réactions du système immunitaire.

 

#3 Le Zinc

 

Très souvent recommandé, le zinc permet de lutter contre les réactions anti-inflammatoires de l’organisme. En effet il limite la libération d’histamine, une substance très secrétée lors de la réaction inflammatoire qui accroît les symptômes.

 

 

Les inflammations chroniques sont particulièrement complexes et dures à supporter au quotidien. C’est pourquoi il est important de bien les comprendre et réagir au mieux en privilégiant des solutions naturelles. Les composés anti-inflammatoires peuvent être apportés grâce à l’alimentation, mais aussi grâce à une supplémentation !