Aller au contenu

Votre panier est vide.

Cystites récidivantes : comprendre leur origine et comment y remédier

Accueil / Dossier bien être / Cystites récidivantes : comprendre leur origine et comment y remédier
Glass with fresh organic cranberry juice and red cranberries.

Plus d’une femme sur deux est victime d’au moins une cystite au cours de sa vie. Un phénomène très répandu qu’il ne faut pas pour autant banaliser. Au-delà de 3 épisodes par an, on parle de cystites récidivantes nécessitant une prise en charge particulière.

La cystite, qu’est-ce que c’est ?

La cystite est une infection se traduisant par une inflammation de la vessie causée par une colonisation bactérienne. La bactérie Escherichia-Coli, présente naturellement dans les intestins, est dans 90 % des cas à l’origine de cette infection.

En effet, ces bactéries sont nombreuses au niveau du rectum et peuvent migrer vers la vessie. Habituellement éliminées avec l’urine, certaines peuvent cependant adhérer aux parois et ainsi la coloniser.

Comment reconnaître une cystite ?

Les symptômes de la cystite sont facilement reconnaissables :

  • Envie constante d’uriner en petite quantité
  • Sensation de brûlure et douleur
  • Urines malodorantes et troubles
  • Sang dans les urines
  • Douleur au bas du ventre et pubis

Si des gènes sont persistantes et difficilement supportables, il est préférable de consulter un professionnel de santé afin qu’il établisse un diagnostic. En règle général, un examen est prescrit en laboratoire afin de réaliser une analyse d’urine pour détecter la présence de bactéries (ECBU).

Quelles origines et quels réflexes à adopter pour éviter les cystites récidivantes ?

Il existe divers facteurs favorisant les cystites récidivantes : dysbiose du microbiote uro-génital, ménopause, calculs, malformations de l’appareil uro-génital, défaut de miction ou d’hydratation, constipation.

Bien que l’antibiothérapie reste la principale approche thérapeutique lorsque le diagnostic d’un épisode de cystite est confirmé, il est nécessaire d’accompagner la prise en charge à titre préventif par des solutions naturelles afin d’aider à diminuer le nombre d’épisodes annuel et pallier au risque d’antibiorésistance.

Buvez de l’eau

Simple, mais efficace ! Boire un minimum de 1,5 litre d’eau par jour permet de diluer les germes présents au niveau de la vessie et de les évacuer plus rapidement. Il est également intéressant de consommer des boissons diurétiques telles que le thé noir ou encore du jus de citron qui favorisent l’élimination et aident ainsi à évacuer les bactéries.

Allez aux toilettes régulièrement

Se retenir d’uriner offre aux bactéries l’occasion de s’installer confortablement dans votre vessie et de se multiplier. En les évacuant régulièrement, vous leur laisserez moins de chance de proliférer.

Mangez mieux

C’est essentiel pour votre santé, mais également pour éviter les cystites ! Une bonne alimentation vous permettra de maintenir un pH urinaire assez acide afin d’empêcher le développement de bactéries pathogènes. Plus encore, cela peut éviter les troubles du transit qui augmentent les risques de contamination.

Rééquilibrez votre microbiote uro-génital

Pour cela, vous pouvez vous supplémenter en lactobacilles grâce à la micronutrition. Présentes à 85% dans le microbiote vaginal, ces bactéries lactiques ont pour rôle de rééquilibrer votre microbiote uro-génital.

Consommez de la Cranberry

Remède de grand-mère ancestral et recommandée par la Haute Autorité de Santé (à 36 mg/jour de PAC), la Cranberry est un fruit est composé de polyphénols appelés PAC-A (proanthocyanidine A) qui agissent en inhibant l’adhésion des bactéries Escherichia Coli sur la muqueuse urinaire.

Anticipez certaines « situations à risque »

Pour éviter les cystites, identifiez et anticipez les moments les plus risqués :

  • En période de chaleur, hydratez-vous suffisamment
  • En déplacement ou en voyage, pensez à aller aux toilettes en amont
  • En avion, pensez à boire correctement à cause de la déshydratation
  • Après un rapport, pensez à aller aux toilettes pour vider votre vessie

Tous ces conseils ne remplacent pas un avis médical préalable. Si vous êtes confrontée à des cystites récidivantes, n’hésitez pas à consulter un médecin

Défiler vers le haut